Lido en fête ...de déchets !

Publié le par lesgardiensdethausesportsetsalagune

Une cinquantaine de personnes se sont retrouvées sur la place Théron du Lido, mardi après-midi, pleines de courage par un temps doux et sans vent ou presque.

DSCF0495.JPG

Une grande nouveauté qui perdurera dans le temps, deux foyers d'adultes déficients intellectuels dont le foyer occupationnel "Jean Piaget" de lapeyrade ainsi que l'ATO "les Ecureuils" de Montpellier nous ont rejoints dans cette course aux déchets qui défigurent notre littoral régulièrement à chaque tempête et celle-ci fut forte. La plupart des déchets étaient en haut de la plage certains cachés par le sable ramené par les vaques et vent.  Merci à tous ces jeunes qui ont fait un superbe travail encadrés par des éducatrices très sympathiques et bosseuses. Cela fait du bien de voir que de plus en plus de personnes viennent nous retrouver pour lutter contre les déchets qui  ont été recrachés par la mer qui n'en peut plus de les avaler.

DSCF0529.JPG

Ne parlons pas des poissons morts que nous avons essayé de retirer mais nos sacs étaient beaucoup trop lourds à porter.Donc nous dûmes les abandonner à leur triste sort sur le sable: pourrir et laisser une bonne odeur au passage !!

DSCF0531.JPG

L'équipe de "respect-nature" a pris possession de la plage comme un troupeau enragé à la recherche de nourriture plastifiée...! 

DSCF0510.JPG

Mais bien sur, comme disait l'inspecteur Maigret, nous n'avons pas oublié....les...

DSCF0551.JPG

La journée finie et toujours aussi fiers de ce beau travail de bénévole pour protéger la planète.

Après 3h de travail, nous avons partagé ensemble un moment de détente et d'échanges sympathiques couronné  un goûter amené par Pierre et Yvonne.

DSCF0556.JPG

Merci à toutes et tous et nous vous disons souhaitons à très bientôt pour une nouvelle aventure pour notre territoire.

Le site du centre "Ecureuils"  de Montpellier afin que vous puissiez connaître leurs activités. 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article