Satisfaction et Amertume....

Publié le par Gardiens de Thau ses Ports et sa Lagune

Deux mots qui peuvent définir mon sentiment actuel et ma prise de décision au sein de l’association des « Gardiens de Thau ses Ports et sa Lagune » que j’ai créée il y a 11 ans maintenant.

Après 1 an de fatigue morale et de santé. En février lors d’une reconnaissance de terrain pour un futur nettoyage, je me suis fracturée les  deux malléoles de la cheville droite qui m’a immobilisée 3 mois, j’ai longuement réfléchi et j’ai pris la décision de quitter mon poste de présidente. Mais qui allait la reprendre ? Avec tout l’investissement que nous avions fait, je ne voulais pas qu’elle finisse dans les oubliettes.  Bon nombre de projets étaient encore dans ma tête mais mon énergie avait disparu ou presque.

J’ai donc annoncé la nouvelle aux adhérents lors de notre AG de samedi 18 juin dernier. Après un débat, nous avons élu Josiane AMARGER qui m’a beaucoup secondée depuis sa rentrée dans l’association surtout ces derniers mois.

Beaucoup de bénévolats dans ma vie. D’abord dans la voile, puis depuis 11 ans je me bats pour l’environnement de notre territoire. Défendre l’environnement n’est pas une simple affaire de nettoyages mais surtout de sensibiliser le plus grand nombre de personnes et particulièrement les enfants. Cela passe aussi et surtout à la surveillance de ce qui s’y passe et dénoncer les mauvais actes ouvertement. Beaucoup de responsabilités pour que l’association soit toujours attractive auprès des membres qui se sont engagés à côté de moi en créant différentes sortes d’action qui puissent sensibiliser le grand public à la protection de notre nature (projections, conférences, actions militantes etc). J’en ai eu une grande satisfaction par la mobilisation de mes adhérents car nous sommes une famille qui aime sa mère « terre ». Ils ont été exemplaires lors de ces opérations bien souvent décevantes car les nettoyages sont l’éternel recommencement à cause de gens irrespectueux. La cause animale fut aussi un outil indispensable à notre combat. La nature n’est pas que végétale elle est aussi animale et sans ces êtres nous ne serions rien sur cette terre.

L’association a pris le jour lors d’un dépôt de plainte que j’ai fait en mon nom propre en février 2011 contre la pollution d’hydrocarbure dans le port de Sète provoquée par la zone d’avitaillement des pécheurs et les pécheurs eux-mêmes. J’avais mis aussi une pétition en ligne.

Petit à petit des amis m’ont rejointe et nous avons créé un collectif qui s’appelait « Stop à la pollution d’hydrocarbure dans le port de Sète ». 1 an après j’ai créé l’association actuelle.

Le combat fut rude. Avec Pierre JOSSE qui était le secrétaire de l’association  nous avons fait la tournée de toutes les autorités pendant 2 ans et nous avons réussi à la mettre tous autour de la table pour échanger et voir les différentes solutions pour éviter ces pollutions et protéger l’étang de Thau très vulnérable. Que de réunions faites. Que de sorties de réunions à goût amer.......nous y sommes à mon sentiment d’amertume.

Travailler avec des élus de l’EPR ou Mairie qui pensent tout savoir mieux que nous et qui refusent toutes solutions car cela ne vient pas d’eux, c’est insupportable. Des élus aux promesses jamais tenues, tout comme ce local que le port qui nous avait promis et qui plus de 2 ans après on ne nous en parle plus.  Tous ces appels pour prévenir de pollutions dans les canaux afin qu’ils punissent les responsables sans aucun retour. Tout ce manque de respect de ces gens-là vous laisse un gout amer et vous donne l’envie d’aller plus loin dans nos combats.

Ce que je retire de ces années de lutte, c’est le respect de Monsieur Pierre BOULDOIRE, ex-président de l’AGGLO, qui a toujours répondu à nos demandes et Monsieur Marc CHEVALIER qui a été respectueux envers notre association en ayant une écoute de nos idées.  Cela a permis au port de se lancer rapidement vers une norme un peu plus respectueuse et d’engager un responsable de l’environnement dans la foulée. Même si à cette époque cela n’était pas suffisant ce respect était important afin que nos relations soient en bon terme. Hélas par la suite tout s’est dégradé. On ne nous tenait plus du tout au courant des avancées du port et nos réunions se sont espacées pour ne plus y participer. Pourquoi faire des pas vers eux alors qu’eux nous ignorent et nous méprisent. Nous sommes les empêcheurs de tourner en rond. Déposer des plaintes, comme en mars 2021 lors de pollution d’hydrocarbures par des thoniers dans les canaux de Sète, aucune réponse à ce jour.

Tout cela m’a épuisée. A quoi bon perdre notre temps à des réunionites ? Non, maintenant il faut agir.

Aussi l’association doit devenir « un lanceur d’alerte » avec  manifestation lors des pollutions qui peuvent se passer sur Sète que ce soit hydrocarbures ou autre déchets nocifs. Dénoncer l’incompétence des élus à protéger notre environnement sera la meilleure solution pour se faire entendre. La cause animale doit aussi être prise en compte et ne plus accepter qu’un cirque avec animaux, qu’ils utilisent à longueur d’année,  mette le pied dans notre ville. Quelle hypocrisie de dire au cirque de ne pas les mettre sur la piste !!! Comment peut-on croire  qu’ils les laissent tranquillement dans un bel espace à l’extérieur de Sète ? Cette mairie n’a rien compris à la cause animale ! 

Mais toutes ces idées je les laisse à cette nouvelle équipe constituée et je suis fière de leur future entreprise. Je serai toujours présente auprès d’eux en tant que présidente d’honneur,  mais avec 99% de stress en moins.

Merci à tous les citoyens qui ont eu le courage de me soutenir et de m’aider. Je remercie la Gendarmerie Maritime qui a été à mon écoute et donnée de bons conseils ainsi qu’à Monsieur Cédric INDJIRDJIAN,  l’administrateur des affaires maritimes qui a pris le temps de nous recevoir. Très respectueux  de nos demandes et en tenant ses promesses lors de nos signalements d’épaves de bateaux.

Merci à tous mes membres pour leur investissement et leur gentillesse envers moi, même si j’ai été souvent très exigeante avec mon « autorité naturelle » comme pouvait me dire Michel  un ami Sétois de longue date.

Je ne veux pas oublier Midi Libre qui a toujours couvert nos actions lors de ces dernières années ainsi que le Quotidien du Pays de Thau,  Thau infos. Merci à tous les journalistes que j’ai pu connaître.

Catherine CHAUZIT

 présidente d’honneur

Le bureau : présidente Josiane AMARGER, secrétaire Arthur COUDERC 19 ans c'est formidable, Trésorier Xavier ARDISSON

 

assemblée générale élective 18 juin 2022
assemblée générale élective 18 juin 2022
assemblée générale élective 18 juin 2022
assemblée générale élective 18 juin 2022
assemblée générale élective 18 juin 2022
assemblée générale élective 18 juin 2022
assemblée générale élective 18 juin 2022
assemblée générale élective 18 juin 2022
assemblée générale élective 18 juin 2022

assemblée générale élective 18 juin 2022

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Merci Cathy pour toutes tes actions courageuses, tu as fait du bon travail qui mérite reconnaissance ! Bises
Répondre