Une plage presque propre.....

Publié le par Gardiens de Thau ses Ports et sa Lagune

Quel bonheur de voir le sable  propre obtenu par des citoyens devenus un peu plus civiques. En effet, notre recherche en déchet nous a fait courir loin (3 digues). Des petits déchets repérés en haut de la plage, toujours les mêmes : lingettes, papier, emballages, bouteilles plastique et surtout des mégots.  Par rapport à nos ramassages spécialisés dans les cigarettes, il y a quelques années en arrière, on peut dire qu’il y a eu un effort et une grosse prise de conscience des citoyens. Mais le chemin reste encore long car sur les rebords de la promenade ou aucun cendrier (alors que nous le demandons depuis des années) n’est mis pour éviter cette pollution néfaste pour la mer.

Au bout de 11ans de bénévolat, si nous ne sommes pas récompensés par les actions concrètes des élus, nos découvertes et dénoncées lors de nos actions de nettoyage ont trouvé une écoute  sérieuse auprès des citoyens devenant un peu plus exemplaires. Ce qui n’était pas le cas 3 ans en arrière ou nous prenions de grosses colères en ramassant des déchets qui auraient pu être évités.

Le froid ne nous a pas permis d’être nombreux (9 personnes) pour cette 1ere « Randodéchets » de l’année. Dommage car la journée a été superbe pour les plus résistants. Soleil chaud, pas de vent, peu de déchets à trainer, quoi demander de mieux. Merci aux personnes présentes pour cette 1ere action et  qui ont bravé le froid, la grippe, le rhume et notre cher virus..

Prochaine action de nettoyage,  le samedi 29 janvier 2022, cette fois un ramassage aux Salins de Villeroy coté centre équestre le long de la lagune à 10h 12H.

Une plage presque propre.....
Une plage presque propre.....
Une plage presque propre.....
Une plage presque propre.....
Une plage presque propre.....
Une plage presque propre.....
Une plage presque propre.....
Une plage presque propre.....
Une plage presque propre.....
Une plage presque propre.....
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Il serait agréable, et surtout réconfortant, si cet état plutôt encourageant des plages était dû au civisme des gens utilisateurs de cet espace. On voudrait bien le croire mais j'ai pas mal de doutes.<br /> Il faut noter qu'il y a eu un nettoyage le 13 octobre avec les jeunes de l'Epidre de Toulouse, qu'il en est fait aussi par des clubs de sport et que la ville (via l'agglo) organise aussi des nettoyages avec des engins adaptés. <br /> Il faut remarquer aussi que la pandémie a provoqué une moindre fréquentation de l'endroit et que, ajouté avec les intempéries de cette fin d'année 2021, les plages sont restées plus ou moins fréquentées.<br /> Même si nous souhaiterions que des cendriers soient installés tout le long de la promenade partant du Murano jusqu'à l'espace de sport, je doute que nous ne trouvions plus de mégots jetés par terre.<br /> L'incivisme est inhérent à l'homme et en accord avec la loi de Paretto (80% des évènements sont faits par 20% des acteurs). Il sera très difficile de vivre dans une ville idéale. Les autorités bien sûr y ont leur part de responsabilité dans la mesure où tout geste incivique n'a jamais été réprimendé à Sète. Nous sommes loin des bords du Lac Léman où la police Suisse veille avec, d'ailleurs, l'aide de citoyens.<br /> Je ne crois pas au sens civique de la majorité des gens surtout lors des périodes estivales ou d'afflux de touristes suite aux grands évènements locaux qui pensent plus à photographier et envoyer grâce à leur smartphone les photos des lieux à leurs amis et famille que de chercher une poubelle ou des cendriers.<br /> Seule la présence policière avec amendes à la clé, ou caméras visibles, peuvent responsabiliser les gens.<br /> On verra donc la suite après l'été 2022.
Répondre