10 ans 1/2 d'existence, et enfin......

Publié le par Gardiens de Thau ses Ports et sa Lagune

Enfin au bout de toutes ces années malgré nos appels à lutter ensemble contre les déchets et ou nous déplorions ce manque de solidarité, grâce à Escale Bleue c'est arrivé !

10ans 1/2 à dénoncer toute cette pollution terrestre non seulement laissée par des gens peu recommandables mais surtout par le manque d'initiative et de prise de conscience urgente de nos dirigeants.

Grace à toutes nos actions sur le terrain depuis tout ce temps, nous sommes arrivés à créer une dynamique sur notre territoire avec ces associations, chacune dans sa spécificité, qui se sont montées depuis environ 3 ans.

Quand hier lors de la Navirade comme depuis quelques temps, je lis ou j'entends les gens parler autour de moi , politiques comme bénévoles qui semblent effarés de cette pollution sur terre comme canaux, étaient ils sourds et aveugles quand des années en arrière nous dénoncions ce gros fléau et ou on nous riait au né nous prenant pour des empêcheurs de tourner en rond ? Qu'est ce qu'elle raconte cette Catherine elle nous embête à nous critiquer ? Et de rajouter, c'est pas nous qui polluons ce sont les touristes !!! Combien de fois , et encore quelques mois en arrière j'ai pu entendre ce refrain.

Notre territoire Sétois était dans un état épouvantable particulièrement tout autour de la lagune de Thau. Des endroits ou en peu de temps notre benne se remplissait à ras bord tellement nos trouvailles étaient monstrueuses. Maintenant on rigole quand on entend dire que c'est sale....Ils auraient du venir dans ces premières années là ou nous avions besoin de monde pour nous aider à aller plus vite afin d'éradiquer ces monstruosités de notre paysage. Il est certain, que nous ne sommes pas comme une certaine association (extérieure à Sète) entendu encore hier "on ramasse mais nous on ne critique pas les gens ....!". Hélas défendre l'environnement c'est aussi oser dire aux gens qu'ils sont des cradingues. 

Hier, les endroits qui devaient être nettoyés là ou les gardiens de Thau étaient, ce n'étaient pas les touristes. C 'est un quartier calme non ouvert aux touristes ou peu et on a trouvé de tout. La pêche du particulier qui vient squatter, au nez de la police du port et de la ville, les quais pour pêcher sans souvent vous permettre d'accoster car leurs cannes prennent tout le quai, ceux là, à part de rares pêcheurs correctes, ce sont des pollueurs en puissance...... Fils, mégots à gogo, cannettes de bière, filets désagrégés par le soleil, emballages de repas etc...! 

Dans les canaux qu'ont ils trouvé sous les yeux ébahis de certains responsables politiques ville, agglo etc...qui brusquement retrouvaient la vue ? Bien tout ce que le bon sétois depuis XXX années a pu jeter pensant que l'eau engloutirait à jamais leurs ordures ! Je ne pense pas que le touriste arrive sur Sète pour changer ses pneus et les balancer dans le canal. Quoique certains réfractaires à reconnaitre cette ignominie pourrait encore le penser 😉.

Il était grand temps que nos dirigeants , grâce aussi à ce changement climatique répété par tous les médias confondus qu'il faut prendre soin de la planète rapidement. Malheureusement locaux comme nationaux et mondiaux il est trop tard pour arriver à changer les mentalités sur notre façon de vivre et de consommer. le COVID est arrivé pour nous prévenir mais si nos dirigeants continuent à faire les autruches par un manque de courage nos futures générations sont foutues. Ils récolteront tout ce que notre société actuelle a mis en route par négligence.

Hier chacun s'est glorifié du travail accompli par ce grand ramassage. Je souhaite que cette dynamique reste en place. Pour notre part, nous allions nous unir  avec des plongeurs pour que le ramassage soit effectué dans une plus grande rigueur pour préserver notre territoire.

Nous vous donnons donc RV samedi 10 juillet 2021 à Frontignan plage au centre de Loisir les Mouettes à 8H, ville très engagée depuis longtemps dans l'environnement et dont les contacts avec les élus sont au beau fixe et sont très reconnaissant du travail que nous effectuons depuis des années chez eux.

Merci à toutes les personnes venues nous rejoindre à la plagette et bien sur à mon équipe toujours présente.  Vive mère nature, protège tous ceux qui ont su te préserver contre vent et marée....

Mot de Pierre JOSSE secrétaire des Gardiens de Thau qui l'a mis en commentaire mais il doit dans cet article

La journée d'hier a franchement été réconfortante. Près de 200 personnes présentes à l'appel de Wolfgang d'Escale à Sète avec le soutien du parlement de le Mer. Etonnant et inespéré quand je me souviens qu'il y a quelques années en arrière nous étions au mieux une dizaine de bénévoles afin de ramasser ces tonnes de déchets jonchant les bords d'étang ou les sentiers de promenade.
Les Gardiens de Thau étaient bien les seuls à s'être mobilisés pour agir en faveur de notre environnement. A cette époque pour les autorités locales nous n'étions que des originaux nés pour les ennuyer dans le ronron journalier de leurs certitudes. Mais il est vrai que grâce à la presse locale nos actions ont pris de l'obédiance et a donné à d'autres des idées même si parfois la promotion personnelle pour certains primait sur la conscience environnementale.
Espérons que cet élan prenne de plus en plus d'ampleur et que notre ville se remplisse de citoyens respectueux de leur environnement même si je ne me fais pas trop d'illusion. En attendant il est bon d'y croire.

La plagette à Sète
La plagette à Sète
La plagette à Sète
La plagette à Sète
La plagette à Sète
La plagette à Sète
La plagette à Sète
La plagette à Sète
La plagette à Sète
La plagette à Sète
La plagette à Sète
La plagette à Sète
La plagette à Sète
La plagette à Sète
La plagette à Sète

La plagette à Sète

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pierre JOSSE 04/07/2021 22:22

La journée d'hier a franchement été réconfortante. Près de 200 personnes présentes à l'appel de Wolfgang d'Escale à Sète avec le soutien du parlement de le Mer. Etonnant et inespéré quand je me souviens qu'il y a quelques années en arrière nous étions au mieux une dizaine de bénévoles afin de ramasser ces tonnes de déchets jonchant les bords d'étang ou les sentiers de promenade.
Les Gardiens de Thau étaient bien les seuls à s'être mobilisés pour agir en faveur de notre environnement. A cette époque pour les autorités locales nous n'étions que des originaux nés pour les ennuyer dans le ronron journalier de leurs certitudes. Mais il est vrai que grâce à la presse locale nos actions ont pris de l'obédiance et a donné à d'autres des idées même si parfois la promotion personnelle pour certains primait sur la conscience environnementale.
Espérons que cet élan prenne de plus en plus d'ampleur et que notre ville se remplisse de citoyens respectueux de leur environnement même si je ne me fais pas trop d'illusion. En attendant il est bon d'y croire.