Journée divine aux Salins de Villeroy

Publié le par Gardiens de Thau ses Ports et sa Lagune

10H, tout le monde est presque arrivé. Après quelques consignes nous pouvions partir pour profiter de la beauté de ce site. Sac plastique, pince, sac à dos et notre pique-nique, le soleil pour compagnie, il était temps de s’élancer dans cette belle aventure.

Nous avions pris le chemin qui longe la voie ferrée et déjà là nous avons pu constater que des déchets nous attendaient. Mais la consigne était de ne pas se charger car 10 km nous attendaient.

Les boulimiques de ramassage ont eu du mal à se retenir pour ne pas sauter dessus et les enfourner dans leur sac plastique. Au bout d’un certain temps (comme aurait pu dire Fernand Raynaud), nous sommes arrivés dans les vignes et là l’horreur !!!! Des milliers de bout de ficelles étaient de partout dans le sable. Comment peut-on laisser sur place tous ces déchets ? Y aurait-il un nouveau vin avec un cépage particulier élevé dans un terroir de ficelles ? Non ça ne nous a pas fait rire ! Nous espérons que cet article leur remontera aux oreilles afin qu’ils soient, à l’avenir plus prévoyant de leur environnement.

Au bout de 5 km, à 12h, arrêt pique-nique au niveau de Listel. Nous tenons à remercier un anonyme soit particulier ou bien commerçant pour nous avoir mis à disposition un salon de plein-air ! Voilà ce que les gens irrespectueux peuvent jeter dans la nature. En plus cet endroit est fermé par une barrière…Ces sales individus n’ont peur de rien !!!!

13h, il est temps de repartir. Nous avons regagné le petit sentier qui longe la lagune. Cette partie fut belle en paysage mais hélas le vent soufflait très fort et nous poussait presque à nous faire tomber.

Sur ce chemin nous découvrîmes de nombreux tas de déchets que de belles et respectueuses personnes avaient mis en tas. Qui avait-il dedans ? Que des déchets d’ostréiculture !! Quant est ce ces gens-là vont comprendre qu’ils doivent avant tout éviter que ces déchets partent à la lagune ? Ils ne comprennent pas qu’ils se tapent eux aussi sur la tête ? Seraient-ils tous masos ? Tant pis pour eux si un jour il n’y a plus de poissons ou autres dans la lagune ou mer, je ne pleurerai pas pour eux.

Nous voilà rentrés au fur et à mesure au point départ. Certains sont arrivés avec des sacs pleins et lourds. Et bien sûr, pour clôturer tout cela, le container que j’avais demandé à la mairie ne nous a pas été apporté (comme toujours). Nous avons dû emporter nos sacs pour les déposer ici ou là dans des containers sur notre route….

Les participants se sont régalés et nous avons profité de la beauté de cet endroit tout en ayant fait de nouvelles connaissances de futurs amis ou adhérents. Merci à vous tous pour ce bon et long moment. 10 km  dans les jambes, je pense que tout le monde a bien dormi le soir sans oublier ma chienne qui en avait elle aussi plein les quatre pattes.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Martine Ferrier 12/05/2021 17:38

Bonjour, journée très agréable malgré le vent, le plaisir d'avoir recontrer de belles personnes, paysage très beau dommage que sur le parcours les gens qui se balade ou autre laisse des dejets par terre, vraiment honteux