On y est arrivé...

Publié le par Gardiens de Thau ses Ports et sa Lagune

Samedi 20 mars à 14H, les Gardiens de Thau ,une dizaine de personnes et enfants venus nous rejoindre (certains de Montpellier) se sont affairés à nettoyer la digue, la plage et le chemin de halage du canal. Ce travail ne fut pas de tout repos.

En effet, alors que le matériel qui avait été demandé bien à amont ( + de 3 semaines) et ou on nous avait confirmé qu'il nous serait remis pour ce jour, 3 jours avant j'apprends que les poubelles roulantes ainsi que des pinces (outils indispensables à notre nettoyage) ne nous seraient pas prêtées....!🤔

Merci au service technique de Sète pour nous avoir dépanné en pinces.  Nous n'aurions pas pu faire grand chose sans.  Et pour les poubelles roulantes qui ne nous ont pas été confiées, les membres se sont cassés le dos à porter les sacs sur cette longue digue.....! 

Bref, nous avons pu ramasser les déchets alors que l'Agglo était déjà passée  (le miracle, depuis 7 ans que nous dénonçons ces déchets sur cette digue). Tenez vous bien, nous avons quand même rempli la benne !!! Comme quoi cette digue devrait être faite tous les 6 mois pour éviter l'accumulation des déchets. Sur le chemin de halage, qui avait été fait peu de temps avant par un mouvement citoyen de Frontignan, on a quand même trouvé des trésors comme un moteur de bateau dont le propriétaire devait penser qu'il allait s'envoler avec le vent...! Il a été signalé et sera ramassé dans la semaine par le service concerné.

Nous avons eu aussi le plaisir de rencontrer un élu au littoral de la mairie de Frontignan, Monsieur J.L.MOLTO venu comme un simple citoyen ramassé les déchets avec nous. Nous l'avons grandement remercié de s'être sali lui aussi, les mains pour la bonne cause.  Il a eu la joie de m'entendre rouspéter du manque de respect de la ville pour nous avoir prévenu trop tard que nous n'aurions pas notre matériel. Ce Monsieur, par ailleurs bien sympathique, est bien le 1er élu (toutes mairies confondues) à venir nous aider en 10 ans de ramassage de notre association. Une benne entière a été remplie ce qui a prouvé que cet endroit est à surveiller.

Je ne vais pas énumérer les déchets trouvés, les photos feront  preuves de nos trouvailles des gens irrespectueux envers la nature.

Merci à toutes et tous  pour ce bon moment sympathique même si la fatigue a gagné un bon nombre de participants. 

Les prochains endroits de nettoyage ne sont pas encore décidés mais nous lançons une nouvelle action qui s'appellera "RANDODECHET" , action que nous allons mettre rapidement en place.

On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
On y est arrivé...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Je voulais appuyer aussi la remarque de Catherine au sujet de la présence de Jean-Louis Molto, délégué aux espaces portuaires et balnéaires, venu nous prêter main forte. Il est venu à titre privé et nous l'en remerçions, même si nous eussions préfèré le voir en tant qu'élu responsable, mais il n'y a pas de délégation chargée de l'environnement et de la préservation des sites naturels. Un jour peut-être ? quand tout sera pollué et irrécupérable.
Répondre
P
Cet endroit est vraiment le POINT NOIR de tout le bassin de Thau. En effet c'est le point de ralliement des pêcheurs à la ligne, des pique niqueurs du Week-end, des jeunes fêtards nocturne amateurs de bière.
Tout le monde y va de ses gestes inciviques et sans vergogne on "escampe" les boites vides d'appâts, les fils de pêche (parfois des rouleaux entiers), les blisters de sandwichs, les bouteilles de soda ou de bière, les ssacs plastiques, des cabas, les boites de sardines, et même des tabourets de pêcheurs qui ont craqués sous le poids de leurs propriétaires.(!).
Dès le lendemain de notre nettoyage je suis passé "voir"... et vu la faune nombreuse qui squattait les lieux on peut s'attendre à recommencer sous peu.
On parle des méditerranéens qui seraient laxistes et sans considération pour leur environnement mais désormais on ne peut plus dire cela; En effet nombre de véhicules sont immatriculés ailleurs et leurs propriétaires participent allègrement, avec les locaux, à la pollution de cet endroit.
Il faut que les responsables de l'agglo prennent conscience de cette source immonde de déchets et qu'ils fassent quelque chose contre cette situation qui ne doit plus durer.
On leur a suggéré des idées, à eux de se bouger un peu, nous on va se lasser de se casser les reins deux fois par an pour réparer les dégâts de cette foule qui ne mérite que la potence.
Répondre