On retente le nettoyage de la Digue !

Publié le par Gardiens de Thau ses Ports et sa Lagune

Pour la 3eme fois nous réorganisons un nettoyage de la digue du port de Pêche de Frontignan-Sète le samedi 20 mars à 14H.

Aurons nous, cette fois, la chance de l'effectuer ? Entre un grand froid annoncé en fin de semaine prochaine et l'épée de Damoclès d'un éventuel confinement pour cause de  COVID, si nous passons au travers de ces 2 bonnes nouvelles🤔, on pourra dire que la digue aura eu la chance de se débarrasser d'une partie de ses déchets. Je dis bien une partie de ses déchets car cet endroit et malheureusement un éternel recommencement. Tant que la digue ne sera pas fermée (ce que nous demandons depuis plusieurs années) pour éviter que les irrespectueux y viennent laisser leurs déchets, il y aura ce problème de pollution. Lors de notre dernière  réunion avec Monsieur André LUBRANO, nous lui avons reparlé de cette fermeture.

Il est malheureux que pour obtenir un résultat positif à nos demandes (afin d'éviter toute pollution), il faille se battre sans arrêt. Il faut choisir soit on protège l'environnement marin soit on fait plaisir aux éventuels électeurs !!!!  Pour ma part le choix ne se pose pas, c'est l'environnement marin qui passe en 1er.

Exceptionnellement nous faisons le nettoyage l'après midi 14H pour 2 raisons. L'une est que nous sommes toujours en période hivernal et l'après midi le temps est plus clément. L'autre l'ensemble de la famille peut se réunir ce qui permettra de sensibiliser les plus jeunes aux déchets.

Aussi nous vous attendons samedi 20 sur la digue qui est face à la zone frigorifique de la pêche, à la sortie qui s'appelle "Entrée".

Pour mieux préparer le matériel, veuillez vous inscrire à l'avance soit par mail : gardiensdethau@gmail.com, soit par tel : 06.09.93.63.31

A très bientôt de vous rencontrer

G.T.P.L.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
ces déchets dorment depuis un an après le passage des hordes de touristes de la RP qui ne respectent rien, un tourisme destructeur qui nous amène plus de désagréments que de devises.
Mais d'autres ont aussi abondé en la matière, ce sont les pêcheurs à la ligne, locaux ou des environs qui viennent avec casse-crôute et boissons, particulièrement avec des bouteilles de Bière pour laisser leurs traces immondes. La Ville de Frontignan, les autorités portuaires ou celles de Thau agglo n'ont pas l'air d'être bien concernées. A chacun sa conception de la protection de l'environnement.
Répondre