Lagune de Thau, un nettoyage efficace

Publié le par Gardiens de Thau ses Ports et sa Lagune

Samedi 8 février, comme prévu et malgré un temps maussade, 26 personnes se sont retrouvées aux Salins de Villeroy à coté du Centre Équestre pour un nettoyage de la Lagune. 

Avant tout, je tiens à remercier Mr Perrot, du Centre équestre, pour nous avoir aidé à ramener les gros sacs remplis de déchets, car bien sur, on ne nous avait pas amené les poubelles roulantes que j'avais demandées....!! Heureusement que les bénévoles sont prêts à beaucoup de sacrifices pour protéger mère nature.

L'année dernière nous n'avions pas eu le temps de faire une petite beauté à cet endroit et cela s'est bien vu. En effet, avec tous les gros coups de mistral de plus en plus violents, la berges était extrêmement sale. Certains bénévoles ont été scotchés, par les déchets, sur le bord de la rive pendant que d'autres sont partis au loin en ramasser à gogo...!

Que dire sur notre pêche ? Rien de plus de ce que nous constatons depuis des années: filets en quantité, cordages, boites polystyrènes,  grillages à moules, bidons, et même un zodiac enfoui dans les algues qui elles-mêmes remplies de microparticules de plastiques. C'est vraiment désolant de voir tous ces déchets. Pourtant cet espace est tellement beau. Pourquoi l'homme n'en prend pas conscience qu'il faut préserver cette beauté de la nature ? L'homme et ses lobbies ! Haaaaa lobbies quand tu nous tiens, la nature tu t'en fous !!!!!

Lisa, du CPIE, qui était venue pour faire un bilan par le tri des déchets, afin de faire remonter au plan national notre découverte, fut bien embêtée d'en établir tellement ils étaient nombreux, très divers et incomptables. Lisa n'est pas habituée à ce genre de ramassage. Voilà pourquoi il m'est de plus en plus pénible d'assister à des réunions avec des personnes qui discutent sur des prévisions d'actions alors qu'ils n'ont jamais effectué de VRAIS ramassages. Le terrain, voilà ce qui est le plus important pour mettre en place des conditions efficaces.

la pluie s'est bien gardée de nous arroser pendant notre nettoyage, mais vu du ciel certains devaient être un peu sales alors une petite douche légère est arrivée.

Merci à toutes et tous de cette bonne humeur et de ce bon moment que nous avons passé ensemble. Nous nous sommes quittés en nous disant à très bientôt (7 mars au parc aqua-technique de Sète) pour de nouvelles aventure de....déchets.

C.C.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pierre Josse 29/02/2020 18:57

La campagne des élections municipales bat son plein. Tous nos candidats ont planté à leur boutonnière une jolie petite fleur verte. A lire leur profession de foi l’environnement est devenu une préoccupation majeure. Pensez bien que nous, Les Gardiens de Thau, nous nous en réjouissons sans retenue. Enfin ! les futurs gestionnaires de notre territoire vont avoir une véritable politique environnementale. Plus de station d’avitaillement non-conforme qui bave ses litres de carburant dans l’eau du port, plus de détritus issus de la pêche décorant les fonds des canaux et du port, plus de crottes de chiens et de mégots sur les trottoirs, plus de digues d’enrochement qui servent de poubelles aux pêcheurs amateurs et aux touristes, plus de fragments plastiques, cordages, poches d’huitres, et divers sur les bords de l’étang. Quel challenge ces gens se sont donné ! « Vaste programme » comme aurait dit le Général..
Le rêve quoi ! donc depuis 2011 que nous nous battons afin de sensibiliser les élus et autres administrations censés appliquer la loi énumérée dans les articles du code de l’environnement, nous avons été écoutés ? Si j’étais pessimiste je dirais que les promesses n’engagent que ceux qui y croient. Mais non juré, craché ils vont s’en préoccuper… à moins que …