Etat des lieux des poubelles...

Publié le par Gardiens de Thau ses Ports et sa Lagune

Ce matin lors de ma promenade habituelle sur la plage , en revenant, j'ai pu observer le travail du responsable chargé de relever les poubelles. Je suis restée admirative devant la patience de ce monsieur qui ramassait les déchets un à un avec sa pince dans la poubelle. Vraiment admirative car pour la première fois depuis X années je n'ai pu voir cela. Généralement on se contentait de ramasser le sac poubelle et hop on repartait laissant choir parterre tous les autres au gré du vent….. . la terre était trop basse !!!

Je tiens à décrire l'action de cet enlèvement des poubelles. D'abord la conception faite par une bande d'ingénieurs à haut diplôme qui se sont penchés sur la façon dont la poubelle devait être fabriquée. Je comprends pourquoi on pouvait admirer les déchets en bas de la poubelle régulièrement. En effet, l'intérieur n'est pas prévu pour attacher solidement le sac plastique qui n'est même pas à la grandeur de la poubelle….! Ha c'est vrai extérieurement elle est belle est séduisante...en cache misère.  La misère des déchets qui s'agglutinent par leur poids sur ce pauvre sac qui ne peut que s'écrouler au fond de la poubelle. Que vont ils devenir ? Ben heureusement que les nouveaux employés ont la conscience de leur travail et ramassent les déchets 1 à 1 pour les mettre dans un autre sac! Vous me direz "mais ou est le premier sac ?" Bien tout simplement au fond sur le sol sous l'amoncellement des détritus….

Bilan de travail d'une poubelle moyennement remplie : (voir photo) 10mm. Il n'y a pas à dire, à Sète, on aime les économies et surtout la bonne rentabilité de travail pour eviter les déchets….!

Merci à cette personne qui sous mes yeux a fait un très bon travail efficace….par contre carton rouge pour ceux qui ont voulu la conception intérieur des ces poubelles. Si les responsables étaient plus à l'écoute de ceux qui pratiquent ils y aurait moins de problèmes.

Sur la photo plus bas, ma main montre le sac qui est au fond écrasé par les déchets.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Ah ces poubelles à Sète ! tout un poème. Ici nous n'avons pas encore cette culture que possèdent les Pays du Nord de l'Europe (ou de Monaco). Conception et exploitation doivent être liées, ne serait-ce que d'adapter les sacs aux capacités de la poubelle ! mais cela doit être trop technique ! Un petit tour en Allemagne pour notre élu à l'environnement ?
Répondre